Menu

Un adolescent de Cornwall publie un roman de fantaisie urbaine

By Bob Peters
November 10, 2011

demongelicBradley Pennell, un adolescent de Cornwall âgé de dix-sept ans, est sur le point de réaliser son rêve d’être un auteur, et ce, grâce à la parution de son premier roman Demongelic.

Ce roman de fantaisie urbaine raconte les aventures du jeune Christopher Skye, un adolescent âgé de 16 ans qui apprend que son impression d’être suivi et observé est en fait vraie. Des créatures qu’il croyait être des mythes existent, et elles ont évolué dans notre société et se sont adaptées à cette dernière. Tout au long de l’histoire, il découvre qu’il est à moitié ange et il rencontre d’autres moitiés qui l’aident dans sa quête de découvrir ses origines et à se protéger des attaques d’Unlucky XIII.

Il lui a fallu juste un peu plus d’un an pour écrire son roman.

« C’est un sentiment incroyable d’avoir fini d’écrire le livre. Vers le milieu du processus, j’ai senti que je m’éloignais de l’histoire, mais mes amis et ma famille m’ont aidé à rester sur la bonne voie, dit Brad. J’espère que les gens aimeront les personnages autant que moi. Je suis excité à l’idée d’entreprendre le prochain livre de la série. »

Brad a joint son amour pour l’illustration à ses habiletés d’écriture pleines d’imagination pour ainsi donner vie aux héros et aux vilains de Demongelic. Il est étonnant que quelqu’un d’aussi jeune ait complété ce projet avec succès; maintenant, ajoutez à cela qu’il a aussi illustré tous les personnages du livre, y compris la couverture.

Alors, qu’est-ce qui a poussé Brad à déployer d’aussi grands efforts, et d’où lui est venue son inspiration? Brad a toujours eu une imagination vive, mais après avoir fait un rêve où il voyait ces personnages interagir, il a commencé à écrire ses idées. Il a écrit les chapitres et étoffé les personnages en format de page et sous forme de croquis. Il a reçu beaucoup d’encouragements de ses camarades de classe de l’école secondaire St. Joseph Catholic, où il est maintenant étudiant en 12e année.

L’année dernière, Brad a assisté à ARTpreneur, un congrès dont le but est d’aider les artistes à devenir des entrepreneurs, et il a reçu beaucoup de conseils de divers artistes professionnels. Il a travaillé pour affiner ses talents et au fil des semaines et des mois, sa confiance en soi a grandi. Il a participé à l’émission Art Current à TVCogeco en novembre dernier, et il a fait la couverture du The Local Seeker en avril 2011 en tant que dessinateur/illustrateur plein d’avenir. Cet été, il a dirigé sa propre entreprise en vendant des œuvres d’art liées à Demongelic dans le cadre du programme Entreprise d’été, géré par le Centre d’affaires de Cornwall.

« Nous sommes très fiers que M. Pennell ait poursuivi le travail qu’il a commencé avec son entreprise d’été “Breaking Reality”. L’expérience de Bradley avec le programme a certes été un succès, et nous sommes très excités qu’il ait continué à poursuivre ses rêves, dit Candy Pollard, consultante en affaires au Centre d’affaires de Cornwall. La parution de Demongelic est un accomplissement majeur, et la preuve que Brad est un vrai ARTpreneur. »

Demongelic comprend 26 chapitres et s’adresse aux lecteurs de 13 ans et plus. Il s’inscrit dans le même genre de fantaisie urbaine que les séries d’Harry Potter et de Percy Jackson, par exemple.

Demongelic sera en vente au prix de 15,00 $ chez Fantasy Realm, qui est situé sur la rue Pitt. Le samedi 19 novembre, Brad sera sur place de 10 h à 17 h pour signer des exemplaires. Il y aura également une séance de dédicaces chez The Grind le samedi 3 décembre, de 10 h à 16 h. Le livre a été imprimé à Cornwall, chez Angel Printing.

Puisque les dessins jouaient un rôle-clé dans sa création, Brad a inséré une illustration au début de chaque chapitre afin que le lecteur ait une bonne idée des personnages principaux de chacun des chapitres. Il a élaboré des descriptions détaillées et inventé des facultés spéciales pour chaque personnage unique qu’il a créé. L’histoire réunit action, intrigue, mystère et camaraderie entre les personnages. Il y a des moments humoristiques, des scènes touchantes ainsi que des séquences d’actions bien décrites. Les vilains sont divertissants, sarcastiques et odieux. Certains sont tirés de vraies légendes urbaines et sont adaptés avec une touche de Brad, alors que d’autres sont purement le fruit de l’imagination d’un jeune homme qui a toujours eu un intérêt pour la fantaisie, les traditions populaires et le dilemme de base entre le bien et le mal.

La principale antagoniste s’appelle Bloody Mary. Brad était terrifié lorsqu’il a entendu cette légende urbaine à l’école primaire. Il a donc décidé de surmonter cette peur et de créer Mary d’une façon unique. Elle peut traverser les miroirs, et lorsqu’elle attaque et que l’on riposte, sa peau faite de verre se casse, mais peut se régénérer lorsqu’elle retourne dans son monde miroir. Elle n’est que l’un des nombreux vilains que l’on rencontre dans Demongelic.

Brad a passé son été au Farmers’ Market & Waterfest et au Artfest, dans le centre-ville de Cornwall, où il a vendu des signets, des chaînes porte-clés et des t-shirts, tous faits à la main et avec comme thème les personnages de Demongelic et une ligne zodiaque qu’il a créé. Son esprit entrepreneurial s’est développé davantage lorsqu’il a été l’un des participants à succès d’Entreprise d’été, qui fournit aux étudiants l’occasion de créer leur propre entreprise. Entreprise d’été est un programme offert par le ministère du Développement économique et de l’Innovation de l’Ontario, et le fournisseur local du programme est le Centre d’affaires de Cornwall.

« L’art est ma passion; cependant, je prévois également continuer à écrire, dit Brad. C’est difficile de dire ce que l’avenir me réserve. Je veux continuer à étudier mon art au collège et voir les portes qui s’ouvrent à moi. Je déciderai ensuite si je veux les franchir ou non. »

Brad croit en Cornwall et s’est récemment joint à Team Cornwall afin de démontrer son soutien envers sa ville natale et agir en tant que jeune ambassadeur. Il encourage ses amis et ses camarades de classe à poursuivre leurs rêves aussi. Il aime toujours rencontrer d’autres jeunes artistes qui partagent cette même passion pour la créativité.

Une chose est sûre au sujet de ce jeune homme. S’il obtient un grand succès un jour, il n’oubliera jamais où il a commencé et qui l’a soutenu. Il a fièrement mentionné à tous au FanExpo : « Je viens de Cornwall, en Ontario. »

Category: Culture et loisirs