Menu

Un chanteur de Cornwall remporte le premier prix dans un concours de talents

By Kevin Rivette
September 25, 2013

Kevin RivetteCornwall, Ontario – Kevin Rivette a une passion pour le chant et une passion pour sa ville natale, Cornwall.

Ce fier Franco-Ontarien et Cornwallien a récemment combiné ces deux passions et a remporté les honneurs lors d’un concours national de talents au Québec avec un groupe de mélomanes tout en faisant connaître sa ville natale.

M. Rivette a récemment remporté le premier prix du concours Trois-Pistoles en chansons dans la catégorie « Interprète 40 ans et plus », un populaire concours de recherche de talents organisé au Québec et où quelques-uns des nouveaux artistes les plus prometteurs à venir ont fait leurs débuts. M. Rivette est le premier Franco-Ontarien à remporter la première place en 7 ans d’histoire du concours.

« Ce fut un honneur de représenter les musiciens franco-ontariens lors de ce concours. Bien avant moi, ils ont travaillé pour laisser leur marque sur la scène musicale québécoise, alors c’était très excitant pour moi non seulement de participer à cet événement, mais aussi de gagner, mentionne M. Rivette. Je considère cela comme une victoire pour tous les musiciens de l’est de l’Ontario. »

L’interprétation vibrante de M. Rivette de la chanson « Mustang Sally » a fait lever les juges et le public, qui ont ensuite eu la larme à l’œil lorsqu’il a interprété avec beaucoup d’émotions « Adieu », une version française de la chanson « Goodbye » de Lionel Richie traduite par Benoit Brisson. Avant de chanter la pièce vocale, M. Rivette l’a dédiée, au nom de la région de Cornwall, à toutes les familles et victimes de la récente tragédie survenue à Lac-Mégantic.

En participant à cet événement, M. Rivette a eu la chance d’entrer en contact avec d’autres professionnels de l’industrie musicale québécoise, et il espère que cela le mènera à livrer d’autres performances et à de nouvelles occasions dans le futur. Il a démontré ses compétences vocales lors de concours antérieurs, y compris l’émission Homegrown Café, sur la chaîne CTV, où il a remporté le titre d’interprète vocal masculin en 1996.

« Des membres de la troupe et l’équipe de production m’ont suggéré d’auditionner pour La Voix (la version québécoise de l’émission internationale vendue sous licence The Voice), et je l’ai fait. J’espère qu’on me rappellera pour les auditions en direct », ajoute-t-il.

Les Cornwalliens connaissent sûrement déjà le Project Goodbye Adieu de M. Rivette, un album de collecte de fonds communautaires visant à sensibiliser les gens au traitement du cancer localisé et au besoin de soutien des familles des soldats tombés au combat durant la mission en Afghanistan. Cet effort a été reconnu par la famille de la Croix d’argent Richard et Claire Léger, mère du sergent Marc Léger, ainsi que la direction générale de la défense militaire, le Premier ministre Stephen Harper, le gouverneur général David Johnston et de nombreuses organisations d’anciens combattants au Canada et aux États-Unis.

Le succès dans l’univers musical n’est pas chose nouvelle pour la famille Rivette. En effet, cette famille franco-ontarienne fait partie de la scène musicale de Cornwall depuis les quatre dernières décennies avec des groupes tels que Tiffany Trio, Hymn Brothers, Mark IV et Branded Men, et se produit conjointement avec des musiciens et groupes connus de l’époque. Pendant les années 1960 et 1970, les Rivette étaient populaires sur la scène des clubs et des bars de la région, donnant régulièrement des spectacles à des endroits branchés comme le vieux Royal Hotel, Town Line et le Murray Hill Hotel, mais plus important encore, ils ont composé le chant de la coupe Memorial et la chanson thème « Go Go Royals », qui est devenue l’hymne des Royals de Cornwall. Ils ont beaucoup voyagé en Ontario, au Québec et aux États-Unis, et ont accompagné quelques-uns des musiciens les plus renommés de l’industrie musicale.

Cette passion pour la musique et les arts du spectacle s’est transmise à la génération suivante de cousins et de membres de la famille, notamment Jean Marc Rivette, Joanne Villeneuve (Ruest), Julie Villeneuve et le musicien connu Rod Rivette, fils du conseiller municipal de Cornwall Andre Rivette. Cette passion pour la musique anime également la fille du conseiller Rivette, Tracey, qui est actuellement professeure de musique et chanteuse d’opéra à Sherbrooke, au Québec.

Cela dit, M. Rivette signale rapidement qu’il n’est pas à la recherche d’éloges; il espère plutôt attirer davantage d’attention sur le besoin de reconnaître et d’apprécier les nombreux musiciens et artistes qui ont travaillé fort pour promouvoir les arts et la scène culturelle en plein essor à Cornwall et dans les environs. Cela inclut non seulement les arts vocaux, mais également le théâtre, la danse et les arts visuels.

« Beaucoup de personnes m’ont influencé dans mon parcours artistique, et je crois qu’elles devraient être reconnues comme il se doit d’avoir tracé cet incroyable chemin artistique et permis à notre génération de le poursuivre! Nous leur devons le respect et la décence de préserver cet héritage et de continuer ce qu’ils ont commencé. Des personnes comme Luc Groulx, Raymonde Samson, Seaway Winds et M. Raymond Lacroix, The Centenial Choir, Carm Aube, la famille McAleer, Bill et Rosemary Brown, Paul Deslauriers, la famille Galurons, la famille Brisson, les frères Dion, Fern Coleman, les frères Terrien, Larry Sulvain, Jimmy Oliver, Clarence Stagn, Ron Perkins, Steve Summers, Ron Lamarche, Claude Desnoyers, Booth Brothers, Bob Cote, AM FM, The Tri Tones, Claude Lacompte, Ray Campeau, Mike Heanan, Bradley Lewis, et beaucoup d’autres personnes, amis et groupes que je pourrais énumérer à l’infini, affirme-t-il. Cornwall a toujours regorgé d’artistes talentueux. Nous devons accueillir ces gens et continuer à respecter, appuyer et apprécier leur talent, leur art de la mise en scène et leur héritage! »

M. Rivette sera de retour sur la scène prochainement et représentera fièrement ses racines musicales de Cornwall.

« À la fin, nous empruntons tous ce parcours musical ensemble, conclut-il. On ne doit jamais oublier la contribution musicale de plusieurs de nos ancêtres. Ils nous ont laissé le trajet ou si vous voulez une charte musicale à suivre. Ne laissons-nous pas tomber cette responsabilité! C’est à nous de continuer de montrer l’exemple, car si nous ne le faisons pas, les arts seront un jour disparus! »

Category: Culture et loisirs