Menu

Une aventure de géocachette vous attend à Cornwall et dans les comtés

By Bob Peters
June 24, 2014

Cornwall (Ontario) – La ville de Cornwall est indiquée sur pratiquement toutes les cartes de l’Ontario, mais saviez-vous qu’elle se trouve aussi sur les cartes au trésor numériques?

Bienvenue au monde de la géocachette, une activité de plein air qui jouit d’une popularité croissante.

Des centaines de petites boîtes appelées « caches » sont dissimulées dans des lieux clés à Cornwall et dans les comtés, que les participants tentent ensuite de trouver à l’aide du système mondial de localisation (GPS). La boîte étanche renferme un carnet de contrôle dans lequel les participants inscrivent leur nom et la date à laquelle ils ont trouvé la boîte. Les caches renferment aussi des objets qu’ils peuvent échanger avec d’autres participants, notamment des épinglettes ou de menus cadeaux.

Il y a au total 2 432 048 caches actives et plus de six millions de participants à l’échelle mondiale.

L’un des amateurs locaux de géocachette est Peter Gault, le nouveau président de Team Cornwall.

« La géocachette est un excellent moyen de rester actif et de pleinement jouir de notre magnifique paysage », affirme M. Gault. « Il s’agit aussi d’un attrait touristique important – nos caches locales ont été visitées par des personnes venues de tous les continents au monde. »

On met parfois dans les caches des objets appelés « Travel Bugs » ou objets voyageurs, que les participants peuvent emporter avec eux et partager avec d’autres. Le site Web de géocachette permet à M. Gault de suivre le mouvement de ces objets voyageurs qui, à son grand étonnement, font parfois de très longs voyages.

« Une personne peut prendre une épinglette de Cornwall, retourner chez elle à Boston et mettre l’épinglette dans une cache locale », explique M. Gault. « Un visiteur de l’Europe peut ensuite prendre cette même épinglette et l’emmener de l’autre côté de l’océan. »

Il n’est pas rare que des objets voyageurs originaires de Cornwall visitent de 30 à 40 lieux pendant leurs voyages. En fait, un de ces objets (une photo de la petite-fille de M. Gault) a déjà parcouru 28 845 km et se trouve actuellement dans une cache en France.

« La géocachette permet aux gens d’établir des liens entre Cornwall et d’autres collectivités du monde entier », indique M. Gault. « Il s’agit d’une activité divertissante à la portée de tous – la seule chose dont on a besoin est un téléphone intelligent muni d’une appli GPS ».

M. Gault ne révèle pas les emplacements de certaines des caches locales, car après tout, les découvrir fait partie du plaisir. Certaines des caches locales se trouvent en zone urbaine, tandis que d’autres se trouvent dans des parcs et des zones naturelles.

Consultez www.geocaching.com pour en savoir plus sur l’activité et obtenir les coordonnées des caches locales.

 

Category: Communauté